[javascript protected email address] +33 (0)9 80 40 02 10

La veille : s’adapter en analysant son environnement en temps réel

Home » Actualités » La veille : s’adapter en analysant son environnement en temps réel
veille informationnelle

La veille informationnelle est une étape cruciale pour toute entreprise ; que ce soit une startup ou une entreprise déjà bien en place sur le marché. Elle consiste à répertorier toutes informations déterminantes à la vie de l’entreprise qui surviennent dans ce qu’on appelle l’environnement.

Cet environnement est complexe et vaste. Il s’agit donc de déterminer les facteurs qui peuvent influencer directement le domaine d’action de l’entreprise. Pour ce qui concerne l’environnement macroéconomique, on observe les changements politiques, économiques, sociétaux, technologiques, écologiques et légaux afin de ne pas se faire surprendre et d’adapter en continue son fonctionnement aux fluctuations du marché, des contraintes légales et des innovations.

L’environnement microéconomique concerne les parties prenantes qui entourent l’entreprise. Il s’agit ici des concurrents, nouveaux entrants, des produits de substitutions éventuels mais également du pouvoir de négociation des clients et des fournisseurs. Dans le cadre microéconomique, il donc nécessaire d’effectuer une veille continue concernant ses parties prenantes pour appréhender leur repositionnement éventuel ou leur évolution en général, toujours dans la même idée de pouvoir s’adapter à tout changement de leur part.

Comment fonctionne la veille ? La veille est un processus long qui nécessite une préparation préalable pour la rendre efficace. Tout d’abord, il est nécessaire de cibler précisément l’information que l’on juge importante, cela se fait par la traduction en mot clés des secteurs déterminants ou par l’établissement d’un persona (un client type définit par l’entreprise) ce qui permet de réduire la masse informationnelle récoltée. Ensuite, il va falloir trouver des sources fiables qui fournissent ce type d’information en continue. Elles peuvent être tirées du web grâce à des outils d’alertes qui en fonction des mots clés établis préalablement enregistrent toutes nouvelles publications en rapport avec vos recherches, ou provenir de manière plus directe de la communication des concurrents, des fournisseurs ou des clients. Pour finir il faut traiter les documents retenus pour en extraire les informations clés utiles pour l’entreprise et les classer par degré d’importance.

Le caractère chronophage de cette activité peut être un facteur décourageant pour de nombreuses entreprises qui n’ont pas forcément le temps et l’équipe à consacrer à cette activité. KSO Data Management propose de raccourcir ce processus en offrant la construction d’une cartographie d’entreprise (mapping), c’est-à-dire rechercher dans l’environnement microéconomique de la firme les parties prenantes clés pour permettre une stratégie marketing plus ciblée aux prospects.


Valentin, rédacteur KSO.


kso_logo-baseline-hd2